Algérie : La diplomatie française reste attentive aux turbulences algériennes

CRISE POLITIQUE Après la démission du président Abdelaziz Bouteflika en avril, une nouvelle élection contestée doit se tenir le 12 décembre

—