Québec : Un éthylotest connecté pour vérifier l’alcoolémie des conducteurs déjà condamnés

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Les automobilistes concernés conduisant une voiture non équipée du dispositif s’exposent à des sanctions, qui s’alourdissent en cas de récidive

— 

Un  éthylotest antidémarrage, dans une voiture à Ploneis, le 24 octobre 2018. Un système réclamé par l'association Prévention Routière pour lutter contre l'alcool au volant.
Un éthylotest antidémarrage, dans une voiture à Ploneis, le 24 octobre 2018. Un système réclamé par l'association Prévention Routière pour lutter contre l'alcool au volant. — Fred TANNEAU / AFP

Retourner à l’article