Brest: Un deuxième petit Fañch privé de tilde par le parquet

ETAT CIVIL Un premier Fañch avait pourtant obtenu le feu vert de la cour de cassation pour conserver son tilde

— 

Les parents du petit Fañch et leur enfant le 8 octobre devant le parlement de Bretagne à Rennes.
Les parents du petit Fañch et leur enfant le 8 octobre devant le parlement de Bretagne à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes

Retourner à l’article