Sahel : Emmanuel Macron se dit prêt à revoir les « modalités d’intervention » de la France

TERRORISME Près de 4.500 militaires français de l’opération Barkhane sont mobilisés, depuis août 2014, dans la bande sahélo-saharienne pour combattre le terrorisme

— 

Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse le 25 avril 2019.
Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse le 25 avril 2019. — Jacques Witt/SIPA

Retourner à l’article