Interpol lance une traque mondiale contre huit fugitifs soupçonnés de violences contre des femmes

ENQUETE Parmi ces hommes recherchés en Russie, Danemark, Norvège, Ukraine, Brésil, Chypre et Etats-Unis, quatre sont accusés du meurtre de leur épouse ou ex

— 

Le siège de la police internationale Interpol à Lyon.
Le siège de la police internationale Interpol à Lyon. — Laurent Cirpiani/AP/SIPA

Retourner à l’article