Etats-Unis : Monsanto plaide coupable d’avoir répandu un pesticide interdit

PROCES Monsanto a reconnu avoir pulvérisé, en 2014, un insecticide interdit sur des semences de maïs et d’autres cultures à Hawaï

— 

L'usine Monsanto à Lillo près d'Anvers, en Belgique, le 24 mai 2016.
L'usine Monsanto à Lillo près d'Anvers, en Belgique, le 24 mai 2016. — JOHN THYS / AFP

Retourner à l’article