L’entreprise de location de bureaux WeWork va supprimer 2.400 emplois dans le monde

RESTRUCTURATION L’entreprise devait entrer à Wall Street cet automne mais cette entrée en bourse a été annulée à cause de la mauvaise gestion de l’entreprise

— 

Des bureaux WeWork à Chicago.
Des bureaux WeWork à Chicago. — SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retourner à l’article