« Gilets jaunes » : Emmanuel Macron condamne les violences en marge du premier anniversaire et les silences « complices »

REACTION Le président de la République a, en revanche, loué la « fraternité sur les ronds-points » au début du mouvement

—