A Limoges, les femmes incitées à ne pas rentrer seules ? C'est pour un film

FAKE OFF Un message affiché dans le centre-ville demandant aux femmes de se « faire raccompagner » le soir a été attribué à tort à la mairie de la ville

—