Pas de bateau pour rentrer en Europe… Greta Thunberg (et les autres) face aux limites du « flygskam », la honte de prendre l’avion

MOBILITE La COP 25 ayant été déplacée à Madrid, la Suédoise Greta Thunberg doit rentrer plus tôt que prévu en Europe, le tout sans prendre l’avion, moyen de locomotion qu’elle refuse. Mission impossible ?

— 
Greta Thunberg sur le Malizia II, bateau sur lequel elle avait embarqué cet été pour se rendre aux Etats-Unis.
Greta Thunberg sur le Malizia II, bateau sur lequel elle avait embarqué cet été pour se rendre aux Etats-Unis. — SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retourner à l’article