Copa Libertadores : La finale entre River Plate et Flamengo délocalisée et reprogrammée à cause des violences au Chili

FOOTBALL L’an dernier, la finale retour s’était jouée à Madrid en raison d’incidents causés par des supporters de River Plate

— 

Sebastian Moreno (à g.), président de la fédération chilienne de football, Rodolfo Landim (au centre), président de Flamengo, et Rogerio Caboclo, président de la Confédération de football brésilien, ont annoncé le reprogrammation de la finale de la Copa Libertadores.
Sebastian Moreno (à g.), président de la fédération chilienne de football, Rodolfo Landim (au centre), président de Flamengo, et Rogerio Caboclo, président de la Confédération de football brésilien, ont annoncé le reprogrammation de la finale de la Copa Libertadores. — NORBERTO DUARTE

Retourner à l’article