Etats-Unis : Un condamné à mort affirme que sa peine est liée à son homosexualité et tente d’obtenir un sursis

PEINE DE MORT Selon les avocats de Charles Rhines, un des membres du jury aurait refusé de le condamner à la réclusion à perpétuité car cela reviendrait à « l’envoyer où il rêve d’être », avec « des hommes en prison »

— 

Charles Rhines doit être exécuté lundi 4 novembre 2019 dans le Dakota du Sud.
Charles Rhines doit être exécuté lundi 4 novembre 2019 dans le Dakota du Sud. — AP/SIPA

Retourner à l’article