Le patron de Taser admet avoir «demandé des vérifications» sur Olivier Besancenot

ESPIONNAGE Mis en examen, il dément avoir «demandé d'espionner Besancenot»...

— 

Olivier Besancenot, porte-parole de la LCR, annonce qu'il ne se rendra pas le 8 février à la réunion des partis de gauche, dans un entretien à L'Express à paraître jeudi.
Olivier Besancenot, porte-parole de la LCR, annonce qu'il ne se rendra pas le 8 février à la réunion des partis de gauche, dans un entretien à L'Express à paraître jeudi. — Gérard Julien AFP/Archives

Retourner à l’article