Lyon : Pas de relaxe, 500 euros d’amende avec sursis requis contre les « décrocheurs » de portrait

PROCES La décision a été mise en délibéré au 14 janvier

—