Claude Chossat, de « braqueur minable » à homme de confiance de Francis Mariani, parrain de la mafia corse

JUSTICE A l’ouverture de son procès pour le meurtre de Richard Casanova, Claude Chossat a tenté d’expliquer comment il est devenu l’homme de main d’un parrain de la mafia corse, Francis Mariani

— 

Le procès Chossat se tient pendant une quinzaine de jours
Le procès Chossat se tient pendant une quinzaine de jours — Mathilde Ceilles / 20 Minutes

Retourner à l’article