Activités de Lafarge en Syrie : La justice reporte sa décision sur les mises en examen et évince les associations

ENQUETE La cour d’appel a également déclaré irrecevable la demande de quatre associations plaignantes souhaitant se constituer parties civiles

— 

L'usine Lafarge de Jalabiya en Syrie, le 19 février 2018.
L'usine Lafarge de Jalabiya en Syrie, le 19 février 2018. — Delil souleiman / AFP

Retourner à l’article