Les signalements pour radicalisation se multiplient au sein de la préfecture de police

TERRORISME Depuis l’attaque terroriste perpétrée par un agent administratif radicalisé, le 3 octobre dernier, 17 fonctionnaires de la préfecture de police ont été signalés à l’IGPN  

—