Alzheimer, Parkinson... Une étude alerte sur les risques accrus de démence chez les anciens footballeurs pros

MALADIE Selon les auteurs de l’étude, les ex-joueurs pros ont toutefois moins de risques de mourir d’autres maladies communes, comme les problèmes cardiaques ou certains cancers

— 

Un ballon de football. Illustration.
Un ballon de football. Illustration. — AnnRos

Retourner à l’article