Mort du petit Tony à Reims : Un homme jugé ce mardi pour ne pas avoir dénoncé son voisin violent

PROCÈS Jonathan L. a reconnu avoir entendu les pleurs de Tony, un enfant de 3 ans, quelques jours avant qu'il ne meure sous les coups de son beau-père 

— 
Reims (Marne), le 30 novembre 2016. Une femme tient une photo du petit Tony, lors d'une marche blanche en sa mémoire.
Reims (Marne), le 30 novembre 2016. Une femme tient une photo du petit Tony, lors d'une marche blanche en sa mémoire. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Retourner à l’article