Elargissement de l’UE: Macron sème le trouble à Bruxelles

NEGOCIATIONS Deux lignes se font face entre les membres souhaitant attendre avant d’ouvrir les portes à la Macédoine du Nord et à l’Albanie, et les dirigeants qui veulent respecter les promesses

— 

Le président du Conseil européen, Donald Tusk (2e à droite) s'entretient avec le premier ministre de Macédoine du Nord, Zoran Zaev (3e à gauche), à Bruxelles le 16 octobre 2019.
Le président du Conseil européen, Donald Tusk (2e à droite) s'entretient avec le premier ministre de Macédoine du Nord, Zoran Zaev (3e à gauche), à Bruxelles le 16 octobre 2019. — AFP

Retourner à l’article