Eglise pillée, rumeur de décès d'enfants... Le vrai du faux sur la crise en Equateur

FAKE OFF Après douze jours de manifestations, le président du pays a retiré un décret controversé. La contestation a fait l’objet de rumeurs. « 20 Minutes » trie le vrai du faux

— 

Quito, la capitale de l'Equateur, a été le théâtre de manifestations pendant douze jours.
Quito, la capitale de l'Equateur, a été le théâtre de manifestations pendant douze jours. — Fernando Vergara/AP/SIPA

Retourner à l’article