L'université de Cergy reconnaît une maladresse après un message sur la radicalisation

POLEMIQUE Un mail, envoyé par le référent « radicalisation » aux 1.800 personnels de l’université Cergy-Pontoise, dressait une liste « des signaux faibles » de radicalisation

—