Hôpital : La ministre de la Santé demande « une évaluation » sur la radicalisation

SIGNAUX La ministre attend désormais « des remontées »

— 

Agnès Buzyn, ministre de la Santé
Agnès Buzyn, ministre de la Santé — Jacques Witt/SIPA

Retourner à l’article