Vendée : « J’ai peur pour moi et pour mes collègues », avoue Nicolas, salarié de Michelin

SOCIAL Ce jeudi, la direction du groupe a confirmé que le site de production de pneus, qui emploie 619 personnes, fermerait ses portes d’ici à fin 2020

—