A la brigade de protection des mineurs, des « cold cases » jamais vraiment froids

AU SERVICE DES ENFANTS (3/4) « 20 Minutes » a passé deux jours au sein de la brigade de protection des mineurs. Dans ce service, les victimes d’agression sexuelle ou de viol sont systématiquement entendues, y compris lorsque les faits sont prescrits depuis longtemps

—