L’homme qui avait faussement accusé Pierre Palmade de viol condamné à du sursis

CONDAMNATION En avril dernier, Pierre Palmade avait été placé en garde à vue après des accusations de viol par un jeune homme qui l’avait finalement mis hors de cause

— 

Pierre Palmade en 2012, au Parc des Princes à Paris.
Pierre Palmade en 2012, au Parc des Princes à Paris. — MYSTY/SIPA

Retourner à l’article