Débat sur l’immigration : Edouard Philippe défend sa politique mais reconnaît n’avoir « pas atteint tous (les) objectifs »

AVEUX Un peu plus d’un an après le vote de la loi Asile et immigration, le Premier ministre, Edouard Philippe, a dressé un premier bilan de ce texte qui avait fragmenté la majorité

— 

Edouard Philippe, le premier ministre lors d'u point presse le 23 mai 2019 à l'Elysée.
Edouard Philippe, le premier ministre lors d'u point presse le 23 mai 2019 à l'Elysée. — Stephane Lemouton -POOL/SIPA

Retourner à l’article