Hong Kong: Une nuit de violences après l’interdiction du port du masque condamnée par la cheffe de l'exécutif

CRISE Les manifestations continuent alors que la cheffe de l'exécutif local, Carrie Lam, a invoqué des dispositions d'urgence datant de 1922

— 

Des manifestants vandalisent une station de métro à Hong Kong le 4 octobre 2019.
Des manifestants vandalisent une station de métro à Hong Kong le 4 octobre 2019. — EPN/Newscom/SIPA

Retourner à l’article