Mort de Chirac : C’était un « tueur » politique « très sympa » selon ses adversaires

SYNDROME DE STOCKHOLM Jugé « sympa » même par ses adversaires, Jacques Chirac a aussi été un « tueur » capable de trahir sa famille politique pour nourrir ses ambitions

—