Affaire Urvoas : Un an de prison avec sursis requis contre l’ex-ministre pour « violation du secret »

PROCES L'ancien garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas est accusé d'avoir transmis au député Thierry Solère des informations sur une enquête qui le visait

— 

L'ancien ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas (à droite), arrivant à la Cour de justice de la République, le 24 septembre 2019.
L'ancien ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas (à droite), arrivant à la Cour de justice de la République, le 24 septembre 2019. — AFP

Retourner à l’article