Pantin : La directrice morte dans sa maternelle avait posté des courriers mettant en cause l'Education nationale

FAITS DIVERS L’enseignante de 58 ans a envoyé le jour présumé de sa mort « une quinzaine » de courriers aux écoles de la ville

— 

Une voiture de police (illustration).
Une voiture de police (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Retourner à l’article