Relaxe des « décrocheurs » à Lyon : La décision du juge est-elle vraiment « historique » ?

DROIT DE L'ENVIRONNEMENT Un juge lyonnais a estimé que l’urgence climatique invoquée par les prévenus était un « motif légitime » au décrochage du portrait d’Emmanuel Macron

— 

Le portrait d'Emmanuel Macron avait eu lieu en février dernier à la mairie du 2e arrondissement de Lyon.
Le portrait d'Emmanuel Macron avait eu lieu en février dernier à la mairie du 2e arrondissement de Lyon. — ALLILI MOURAD/SIPA

Retourner à l’article