Royaume-Uni : Boris Johnson n’aurait pas parié un penny sur le Brexit avant le vote, balance Cameron

BREXIT Boris Johnson « pensait que le vote pour le Brexit perdrait, mais il ne voulait pas renoncer à la chance d’être du côté romantique, patriotique et nationaliste du Brexit », a raconté l’ancien Premier ministre conservateur

— 

Boris Johnson et David Cameron, à l'époque respectivement maire de Londres et Premier ministre britannique, le 3 mai 2016.
Boris Johnson et David Cameron, à l'époque respectivement maire de Londres et Premier ministre britannique, le 3 mai 2016. — Matt Dunham/AP/SIPA

Retourner à l’article