Vendée: Les douze étudiants accusés d'injures homophobes relaxés

JUSTICE Le 18 mai, ils avaient chahuté un stand LGBT installé place Napoléon et scandé « Homo-folie, ça suffit ! »

—