Une accusatrice de Tariq Ramadan veut faire interdire la sortie de son livre « en l’état »

ANONYMAT Depuis le début de l’affaire, elle se fait appeler « Christelle » dans les médias

— 
L'islamologue Tariq Ramadan, ici en 2012.
L'islamologue Tariq Ramadan, ici en 2012. — AFP

Retourner à l’article