La France remet à l’Espagne « Anboto », dirigeante historique de l’organisation séparatiste basque ETA

ENQUETE Maria Soledad Iparraguirre Guenechea est soupçonnée d’avoir commandité en 1995 un attentat à la voiture piégée qui a tué un commandant de l’armée de Terre espagnole

— 

Graffiti représentant le logo du groupe séparatiste basque ETA à Oquendo, en Espagne le 23 mars 2010
Graffiti représentant le logo du groupe séparatiste basque ETA à Oquendo, en Espagne le 23 mars 2010 — Rafa Rivas AFP

Retourner à l’article