Vote électronique, « fact checking » et « e-pétitions », le Sénat innove

PARLEMENT A partir du 1er octobre, le Sénat disposera d’un matériel permettant à chaque sénateur de voter électroniquement sur les textes depuis son pupitre

— 

L'entrée du Sénat à Paris, en juillet 2018.
L'entrée du Sénat à Paris, en juillet 2018. — Clément Follain / 20 Minutes

Retourner à l’article