Education nationale: Une rentrée à risques pour Jean-Michel Blanquer

GOUVERNEMENT Jean-Michel Blanquer doit recevoir cette semaine les organisations syndicales, avant la rentrée le 2 septembre. Le but ? Déminer une rentrée à risques

— 

Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer — WITT/SIPA

Retourner à l’article