EPR de Flamanville : Greenpeace dénonce un «fiasco» au large du chantier de la centrale nucléaire

VERTS DE RAGE Le « Rainbow warrior II » en a aussi profité pour dénoncer la pollution de l’usine de retraitement des déchets nucléaires de La Hague

— 

Greenpeace resté une demi heure devant le chantier de la centrale nucléaire.
Greenpeace resté une demi heure devant le chantier de la centrale nucléaire. — LOU BENOIST / AFP

Retourner à l’article