Le porte-parole d'une association LGBT tunisienne agressé à Paris

ENQUETE Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « violences volontaires en réunion à raison de l'orientation sexuelle de la victime »

—