Non, les migrants ne sont pas à l'origine de plus de 45% des cambriolages en 2019

FAKE OFF Certains élus et médias affirment à tort que 45 % des personnes mises en cause dans les cambriolages sont des migrants

— 

Une voiture de police en intervention (illustration).
Une voiture de police en intervention (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Retourner à l’article