Union européenne: Un accord trouvé pour la prise en charge des migrants du navire Gregoretti

IMMIGRATION Bloqués sur le navire des gardes-côtes par le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini, ces réfugiés partis de Libye seront répartis entre cinq pays européens

— 

Le navire des garde-côtes italiens Gregoretti en 2015.
Le navire des garde-côtes italiens Gregoretti en 2015. — Lino Azzopardi/AP/SIPA

Retourner à l’article