Egypte: 130 personnes en grève de la faim contre des «conditions de détention cruelles», selon Amnesty

EGYPTE Depuis l'arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi en 2014, les ONG dénoncent régulièrement les violations des droits humains et la répression des opposants

— 

Un détenu de la prison de Tora, dans le sud du Caire, en 2015 (illustration).
Un détenu de la prison de Tora, dans le sud du Caire, en 2015 (illustration). — Amr Nabil/AP/SIPA

Retourner à l’article