Volvo Cars rappelle un demi-million de voitures dans le monde, dont 29.000 en France

RAPPEL Le constructeur automobile reconnaît que le risque d’incendie localisé existe sur ces modèles

— 

Image d'illustration d'un logo Volvo.
Image d'illustration d'un logo Volvo. — GABRIEL BOUYS / AFP

Retourner à l’article