Le Tour de France déraille: Quand les coureurs carburaient à l'alcool

CHUTE A L'ARRIERE (1/3) Le rapport des coureurs cyclistes à l’alcool a beaucoup évolué depuis le début du Tour de France. Quelle est la part de légende et de réalité ?

— 

Un coup de bière pour le cycliste français Georges Speicher, dans le col de l'Aubisque, lors de la 27e édition du Tour de France en 1933.
Un coup de bière pour le cycliste français Georges Speicher, dans le col de l'Aubisque, lors de la 27e édition du Tour de France en 1933. — Stringer / AFP

Retourner à l’article