Twitter suspend des comptes en Iran à cause de la répression des bahaïs, une minorité religieuse

RESEAUX SOCIAUX L’Iran cible les fidèles de la foi bahaïe qu’elle considère comme des hérétiques et des «espions» liés à Israël

— 

L'application Twitter sur l'écran d'un téléphone (image d'illustration).
L'application Twitter sur l'écran d'un téléphone (image d'illustration). — DIPTENDU DUTTA / AFP

Retourner à l’article