Twitter suspend des comptes en Iran à cause de la répression des bahaïs, une minorité religieuse

RESEAUX SOCIAUX L’Iran cible les fidèles de la foi bahaïe qu’elle considère comme des hérétiques et des «espions» liés à Israël

—