«Escroc, on te fera payer»: L'appartement de François de Rugy, près de Nantes, tagué

VANDALISME L'acte a été revendiqué par le Parti communiste maoïste dans un courrier envoyé au quotidien «Presse Océan» 

—