Après le bisphénol A, son remplaçant le bisphénol S, à son tour pointé du doigt par une étude

SCIENCES Des chercheurs toulousains viennent de publier une étude qui montre que le remplacement du bisphénol A par le bisphénol S augmente l’exposition à une substance hormonalement active

—