Conforama: Laurent Berger dénonce une gestion «désastreuse», alors que «les salariés trinquent»

EMPLOI La chaîne d’ameublement prévoit la suppression de 1.900 postes, sur 9.000 environ actuellement

—