Cosmétiques: C'est fini les étiquettes «sans parabènes» et «sans sulfates»

SANTE Les allégations « sans », jugées insuffisamment informatives et souvent utilisées comme arguments marketing, sont interdites à compter de ce lundi

—